Déc 042018
 

Le très grand succès de la pétition déposée au Conseil Départemental du 44 pose énormément de questions, et les réponses sont dans les mains de ce fidèle serviteur de l’État central qu’est Philippe Grosvalet.

 

 

Les questions sont les suivantes :

la République Française est-elle une véritable démocratie ?

Y-a-t-il une volonté affirmée, en « haut-lieu », que la Bretagne ne se réunifie jamais ?

Le pouvoir central va-t-il continuer à mépriser les envies légitimes des territoires de mieux prendre leur destin en main, comme ils peuvent déjà le faire dans les démocraties européennes ?

Cette noblesse d’État qui nous dirige a-t-elle d’autres aspirations que le maintien de ses privilèges ?

Attendons de voir les réponses apportées par les Conseillers Départementaux du 44, car le combat sur le plan administratif n’est sûrement pas terminé. Mais l’association Bretagne Réunie a du répondant et de l’expérience, il faudra donc la soutenir au maximum dans les mois à venir.

Mais n’attendons pas pour manifester samedi à Rennes pour la réunification, car le combat pour cette juste cause devra se mener sur tous les fronts.

Frank Darcel

Président de Breizh Europa                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Réseaux sociaux :

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.