Mai 272018
 

L’inauguration du Mémorial Nominoë au lieu-dit La Bataille à Bains-sur-Oust a réuni plusieurs centaines de personnes en ce samedi 26 mai.

De nombreux discours d’officiels ont émaillé cette célébration mais nous avons particulièrement retenu celui de Jean-Michel Le Boulanger, 1er vice-président du Conseil régional de Bretagne, dans lequel il met l’accent sur la nécessité de la reconnaissance de l’histoire et du passé pour devenir un citoyen de Bretagne et du Monde. Il a aussi dénoncé le centralisme aveugle et exacerbé de l’Etat français face à cette nécessité évidente de cette mémoire ancestrale qui nous enracine dans la terre de nos aïeux et nous donne cette force pour mieux comprendre la différence d’autres peuples ou civilisations dont nous faisons partie : l’humanité.

Notons aussi la présence du Président du mémorial de Gorée au Sénégal qui se veut un sanctuaire pour l’humanité, un repère pour l’histoire et un centre international des mémoires du monde.

Nous avons pu écouter de la harpe celtique qui a joué une mélodie de l’an 845.

Nous avons été charmés par la voix exquise de Clarisse Lavanant qui a invité la foule à chanter le Bro Gozh Ma Zadoù (Le vieux pays de mes ancêtres) qui n’est rien d’autre que l’hymne national breton.

Enfin, saluons la créativité et le talent de Jean-Pierre Baudu pour la création et la réalisation de cette oeuvre remarquable, ainsi que Didier Le Hen pour ses cristaux enchâssés dans les palis d’ardoise.

Un siècle après le souhait de ce mémorial, ce dernier est devenu réalité afin de mieux faire connaitre à nos petits bretons l’histoire de leur pays au travers d’une magnifique réalisation artistique qui s’intègre à merveille dans cette campagne bretonne et qui rappelle les origines celtes de nombreux vestiges de cette époque.

Toutes nos félicitations aux organisateurs pour cette remarquable journée.

Gaël Bro Raez

Partager

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.