breizheuropa

Catalogne, Kurdistan : il est urgent de redéfinir les contours de la démocratie

 Les communiqués  Commentaires fermés sur Catalogne, Kurdistan : il est urgent de redéfinir les contours de la démocratie
Oct 022017
 

Catalogne Breizh EuropaLes images venues de Catalogne ce dimanche 1er octobre sont symptomatiques à la fois de l’incompétence et de la culture de brutalité du gouvernement central espagnol. Il est clair que pour l’avenir de la Catalogne il y aura un avant et un après 1er octobre. Et il est à souhaiter que le peuple catalan puisse décider de son avenir le plus rapidement possible maintenant, tant les résultats des votes qui ont pu s’effectuer sont éloquemment en faveur du oui.

Ces images posent également la question, pour toute la planète, et a fortiori pour l’Europe en construction, des champs d’application de la démocratie.
En effet, si les calendriers électoraux continuent de relever des États centraux et d’eux seuls, il apparaît clairement que nous ne sommes pas régis par de véritables instances démocratiques.

La déclaration Universelle des Droits de L’homme de 1948 évoque pourtant le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, mais là aussi si la définition d’un peuple relève uniquement d’un pouvoir central, comme c’est le cas en France par exemple, comment pourra à l’avenir s’exprimer la démocratie ?
Rappelons que la définition de la nation française, autour d’un pacte dit républicain, n’a jamais été validée par un quelconque référendum au sein de l’Hexagone. Et pourtant l’idée qu’il puisse exister un peuple breton, ou un peuple corse, avec des aspirations différentes de celles du pouvoir central, est considérée comme une hérésie dans l’auto-proclamée des Droits de l’Homme ainsi que par tous les relais médiatiques dont elle dispose.

Le chemin est donc long avant qu’une Europe qui serait enfin fidèle à sa devise « unie dans la diversité », puisse se construire. C’est pourquoi les exemples catalans et écossais sont porteurs d’espoir pour les Bretons, les Corses, les Alsaciens et bien d’autres composantes des peules de l’Hexagone et d’Europe mais aussi, rappelons-le, pour nos amis Kurdes. C’est pourquoi également la France a rapidement choisi son camp, celui de Mariano Rajoy en péninsule ibérique, celui du pouvoir chiite en place à Bagdad au Moyen-Orient. Espérons que l’Union Européenne saura cette fois être à la hauteur des enjeux, ici et là-bas.

Caroline Ollivro

Présidente de Breizh Europa

Réunification de la Bretagne, allons au-delà des manifestations

 Les communiqués  Commentaires fermés sur Réunification de la Bretagne, allons au-delà des manifestations
Sep 292017
 

Réunification Breizh EuropaBretagne Réunie, organisation gérée par une direction collégiale, a décidé d’annuler au dernier moment la manifestation pour la Réunification prévue ce samedi 30 septembre à Nantes. Au prétexte que l’événement risquait d’être détourné par les mouvements extrémistes. Autant dire qu’il ne sera plus possible d’organiser de manifestations de grande envergure pour des sujets considérés comme sociétaux, ou curieusement par certains  comme « apolitiques » tels que la Réunification.

Effectivement, avec les montées des extrêmes, à gauche comme à droite, dans toute l’Europe, la Bretagne ne pourra pas échapper à ce que ces groupuscules saisissent toute occasion pour mettre en avant leurs obsessions, anticapitalistes et égalitaristes forcenées d’un côté, ou plus morbides encore de l’autre.

Que pouvons-nous faire alors, puisque bien sûr, en cas de casse, c’est toute la cause bretonne qui serait prise en otage ?

La manifestation s’annonçait pourtant plus fédératrice que d’habitude en ce qui concerne les démocrates ayant l’habitude de battre le pavé nantais, puisque les bannières des partis et mouvements politiques avaient été bannies pour que tout le monde se regroupe derrière le Gwen Ha Du.

Alors, si la manifestation devait être remise à un autre jour, pourquoi ne pas se passer également de ce défilé de « sommités » sur le podium de départ ? Car, n’est-ce pas le plus dangereux pour la cause bretonne que tous ces politiques qui tentent de briller là par de trop longs discours et ne font rien ou si peu ensuite ? Qu’y a-t-il en effet de plus mortifère pour notre juste revendication que cette manière de se refaire une virginité bretonne susceptible de servir leur carrière à un moment donné, quand une fois réélus ils ne se soucient pas plus de réunification que de compter leurs points retraite.

Réunification Breizh EuropaAinsi nous avons vu Messieurs Le Drian sur cette tribune il y a quelques années, et Monsieur de Rugy encore plus récemment. L’un est ministre des Affaires Étrangères de cette république qui nous accable de son ultra centralisme, l’autre est au perchoir de cette même organisation, qui bien sûr soutient Madrid contre Barcelone dans ce déni de démocratie que subit le peuple catalan. Que font-ils pour la Réunification maintenant qu’ils sont  au pouvoir ?

Une solution, forcément politique, pour la Réunification passe d’abord par la sanction dans les urnes de tous ceux qui n’auront fait que de vaines promesses lors des lénifiants discours de Nantes au cours des dernières années. Ensuite, il faudra mettre en place un référendum dans les cinq départements bretons qui déciderait de l’avenir institutionnel de la Loire-Atlantique. Referendum populaire sans doute symbolique dans un premier temps et organisé par les Bretons eux-mêmes. Mais le droit finit souvent par s’aligner sur les faits. Entre temps, aidons la société civile (Diwan, Produit en Bretagne, comité du tourisme breton, etc…) à garder le cœur du 44 en Bretagne. Mais n’oublions pas que toutes ces actions, quelles qu’elles soient, sont éminemment politiques.

Carole Ollivro

Présidente de Breizh Europa

Tous à la Breizh manifestation du 30 septembre à Nantes !

 Les communiqués  Commentaires fermés sur Tous à la Breizh manifestation du 30 septembre à Nantes !
Sep 252017
 

Breizh manifestation pour la réunification de la Bretagne, l’occasion pour le président Macron de passer de la théorie à la pratique.

 

Breizh manifestation Nantes 30 septembre 2017 Breizh EuropaBreizh Europa invite le Président de la République, Emmanuel Macron, à saisir l’occasion de la manifestation du 30 septembre pour mettre ses valeurs en pratique.

En effet les Bretons lui offrent la possibilité de concrétiser les valeurs qu’il a défendues lors de sa campagne: rénovation de la vie démocratique, organisation girondine du pouvoir, dynamisme économique, sens de l’initiative et ouverture européenne.

En décidant maintenant la réunification de la Bretagne, le Président pourrait d’un coup réaliser plusieurs promesses de campagne, en court-circuitant les forces de blocage qu’il dénonce. La démocratie locale existerait et le pouvoir régional se verrait de fait renforcé, une région importante profiterait de ses formidables atouts économiques, les initiatives du terrain engendrant un cercle vertueux inédit dans le pays !

Sans oublier que, comme ailleurs en Europe, l’existence d’une région forte, identifiée et démocratique, consoliderait l’esprit de confiance et d’ouverture européennes.

Les Bretons, qui ont massivement voté pour La République en Marche, attendent que le Président de la République et sa majorité parlementaire soient cohérents, et donnent une suite à leur revendication historique.

Breizh Europa appelle ses membres et sympathisants à participer à la manifestation du samedi 30 septembre à Nantes, et espère qu’ils y verront, comme à l’accoutumée, François de Rugy, député de Loire-Atlantique, membre de la majorité présidentielle et président de l’Assemblée nationale.

Caroline Ollivro

Présidente de Breizh Europa

Le gouvernement catalan défie Madrid

 Les Brèves  Commentaires fermés sur Le gouvernement catalan défie Madrid
Sep 152017
 
Le gouvernement catalan défie Madrid en organisant un référendum sur l’autodétermination de la région le 1er octobre prochain !
Un bras de fer politique des plus intéressants à suivre de très près afin de mesurer le rapport de force entre le royaume d’Espagne et l’une de ses régions phare ayant acquis son autonomie en 2006 par un référendum populaire, validé par le congrès et le Sénat à Madrid mais remis en question en 2010 par le gouvernement central espagnol.

La France, patrie des droits de l’homme ?

 Les communiqués  Commentaires fermés sur La France, patrie des droits de l’homme ?
Août 172017
 

prisons Breizh EuropaUn nouveau rapport accablant sur l’état des prisons en France vient d’être publié. Cette fois, le rapport de la contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) Adeline Hazan, pointe les traitements inhumains appliqués aux détenus de la maison centrale de Château-Thierry (Aisne), où sont incarcérées des personnes souffrant, au-delà de la peine qu’ils ont à purger, de troubles psychiatriques.

Contraire à la déontologie

Le rapport, publié fin juillet, évoque un « exercice de la psychiatrie plus coercitif que soignant et contraire à la déontologie », recense des cas de détenus en état de prostration, d’injections forcées opérées par des surveillants équipés de tenues pare-coups, voire de boucliers. Le rapport met en avant l’exemple d’un patient pour qui une piqûre a été « prescrite et réalisée sans qu’un médecin ne l’ait ausculté ni même rencontré ». Lire la suite »